28/08/2019 - Conférence finale de SaferAfrica à Tunis, le 18 septembre

La conférence finale de SaferAfrica, placée sous le thème «Résultats et perspectives pour la sécurité routière en Afrique», se tiendra à Tunis (Tunisie) le 18 septembre. Des institutions internationales de renommée, des représentants d’organismes africains régionaux et nationaux, des décideurs, des chercheurs et des organisations de la société civile se joindront au dialogue pour une meilleure gestion de la sécurité routière sur l’ensemble du continent.

SaferAfrica est un projet de recherche de Horizon 2020 visant à créer la Plate-forme de dialogue afro-européen sur la sécurité routière, afin de renforcer la coopération entre les gouvernements, les instituts de recherche et les ONG des deux continents. SaferAfrica aide les gouvernements nationaux et locaux à mieux comprendre les faiblesses actuelles et les besoins du pays en matière de gestion de la sécurité routière, en formant des personnes qualifiées et en fournissant des projets prêts à mettre en œuvre et des exemples de bonnes pratiques internationales.

Les résultats les plus innovants du projet SaferAfrica sont l'Observatoire africain de la sécurité routière (www.africanroadsafetyobservatory.org) et la Plate-forme de dialogue afro-européen sur la sécurité routière, qui unit les décideurs, les donateurs et les professionnels de la sécurité routière pour planifier et concevoir des actions de sécurité routière. Au centre du dialogue, se trouve un Conseil de direction composé de membres de haut niveau, comprenant dix institutions internationales de haut niveau actives dans le domaine de la sécurité routière, à savoir: la Commission européenne (CE), la Banque mondiale (BM), la Banque africaine de développement ( BAD), la Fédération internationale de l'automobile (FIA), l’Association mondiale de la route (AIPCR), la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (UNECA), l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Union des transports routiers internationaux (IRU) et le Forum international des transports (FIT) .

Reconnue à l’échelle mondiale comme un enjeu important de développement pour l’Afrique et au-delà, la sécurité routière gagne du terrain dans la communauté internationale. La clôture de la Décennie d'action des Nations Unies pour la sécurité routière 2011-2020 approche à grands pas et une recherche d'un nouvel accord est en cours. L'efficacité des mesures et de la gestion de la sécurité routière est en jeu, car le nombre de décès sur les routes du monde reste trop élevé (1,35 million par an), tandis que l'objectif des ODD consistant à réduire de moitié le nombre de décès sur les routes d'ici 2020 ne sera pas atteint, selon les derniers chiffres de l'OMS.

Dans un tel contexte, l’Afrique est le continent le moins performant à l’échelle mondiale, enregistrant les taux les plus élevés de mortalité routière (26,6 / 100 000 personnes), le taux de mortalité des piétons et des cyclistes le plus élevé (44% des décès) et l’énorme coût humain qui en découle.

Coordonné par le Centre de recherche sur le transport et la logistique de Sapienza, Université de Rome (CTL), SaferAfrica s'appuie sur un Consortium composé de 17 partenaires européens et africains travaillant en étroite collaboration avec plus de 200 parties prenantes africaines originaires de 41 pays africains et étroitement liées au Comité de gestion de SaferAfrica.

Outre l'Observatoire Africain de la Sécurité Routière et la Plateforme de Dialogue, les principaux résultats du projet, SaferAfrica, ont d’ores et déjà produit une quantité énorme de résultats, en termes d'outils, de connaissances, de données et de recommandations pouvant être réutilisés par la communauté africaine et internationale de sécurité routière. Les évaluations de capacités, le renforcement des capacités et les programmes de formation, les fiches thématiques, les études socioculturelles, la collecte et l'analyse de bonnes pratiques figurent parmi les principaux résultats que le Consortium SaferAfrica tient à présenter et à débattre à Tunis le 18 septembre.

La Conférence finale de SaferAfrica devrait être une occasion majeure pour les parties prenantes internationales, régionales et nationales de la sécurité routière de débattre des perspectives de travail, dans le cadre de la Décennie des Nations Unies pour la sécurité routière, du Plan d'action pour la sécurité routière en Afrique et le nouveau groupe de travail Afrique-UE sur les transports, une initiative conjointe de l'Europe et de l'Afrique visant à partager des stratégies pour améliorer la sécurité routière sur le continent africain.

La participation à la Conférence finale de SaferAfrica est gratuite, il est nécessaire de s'inscrire en ligne.

 

Conférence finale SaferAfrica, Tunis, le 18 septembre 2019 - AGENDA

Comment participer: remplissez le formulaire d'inscription à la conférence finale de Saferafrica à l'adresse suivante : bit.ly/SaferAfrica2020Register

 

POUR TOUTE AUTRE INFORMATION, VEUILLEZ CONTACTER:

Chiara Buongiovanni, Equipe de communication de SaferAfrica : buongiovanni@apre.it

Alessia Fava, Secrétaire de SaferAfrica : saferafrica-secretary@uniroma1.it

Suivez Twitter et rejoignez la conversation avec le hashtag #saferafrica2020

En ligne www.saferafrica.eu www.africanroadsafetyobservatory.org